Cimetiere de Notre-Dame-de-Liesse, Riviere-Ouelle, Bas-St-Laurent, Quebec, Canada


Arbre:  

Latitude: 47.4328945, Longitude: -70.017425
Cimetiere de Notre-Dame-de-Liesse

Notes:
Les Origines

On ne sait pas d'une manière certaine d'où vient le nom de ''Rivière-Ouelle'' donné d'abord à la rivière et ensuite à la belle
paroisse qui devait prendre naissance. suf ses rives; mais on croit
généralement, et avec raison, pensons-nous, que ce nom lui a été
donné en souvenir de M. Houel ou Ouel, compatriote de Cham-
plain, membre de la Compagnie des Cent-x\ssociés, et grand bienfaiteur des missionnaires récollets.

Quoiqu'il en soit, c'est de chaque côté de cette rivière, que
le 29 octobre 1672, M. J çan-Baptiste-François des Champs de la
Bouteillcrie, obtenait de l'intendant Talon, agissant au nom de Sa
Majesté Louis XIV, la concession d'un fief seigneurial de deux
lieues de longueur et d'une et demie de profondeur, sur le bord
du fleuve Saint-Laurent.

Le 20 octobre 1750, cette concession fut augmentée de deux lieues dans la profondeur des terres, en faveur de Dame Geneviève de Ramesay, veuve du seigneur de Bois- hébert, fils de M. de la Bouteillcrie.

Le premier seigneur de la Rivière-Ouelle était né en Normandie, au village de Cliponville, non loin de Rouen.

Etait-il officier dans le régiment de Carignan ? M. l'abbé
Casgrain le suppose, et M. Benjamin Suite le nie : "Depuis vingt-
cinq ans, dit-il, que je guette les noms des officiers du régiment en
question, je n'ai point rencontré le nom de des Champs, et je suis
persuadé qu'il n'était ni militaire ni autre chose qu'un simple par-
ticulier.''

D'après l'abbé Faillon, le sieur de la Bouteillerie s'embarqua à Dieppe, pour le Canada, en 1671, sur le navire le Saint-Jean-Baptiste.