Cimetiere de Contrecoeur, Contrecoeur, Monteregie, Quebec, Canada


Arbre:  

Latitude: 45.853711, Longitude: -73.231133
Cimetiere de Contrecoeur

Notes:
Fêtes du 325e anniversaire

Antoine Pécaudy, Sieur de Contrecœur, capitaine du régiment de Carignan-Salières, fonde un établissement en 1667, sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent, à environ 52 kilomètres en aval de Montréal. En 1668 s’inscrit la première mention dans le registre paroissial; date qui fut retenue en 1968 par le comité des Fêtes du 3e centenaire pour célébrer l’anniversaire de fondation de Contrecœur.

Antoine de Pécaudy, né à Vigneau près de Saint-Chef en Dauphiné, épouse à Québec le 9 septembre 1667 Barbe Denys De La Trinité alors âgée de 15 ans. Ils ont 3 enfants : Louis, Marie et François-Antoine.

En 1672, Antoine Pécaudy de Contrecœur reçoit officiellement cette seigneurie du roi de France, des mains de l’intendant Jean-Talon. C’est une concession de deux lieues de large, le long du fleuve, et de deux lieues de profondeur. Aujourd’hui la municipalité de Contrecœur occupe une partie de ce territoire.

Les derniers seigneurs de Contrecœur sont Jeanne Cartier-Richard et son frère, Joseph-Louis Cartier, de 1922 à environ 1950. Née à Saint-Antoine-sur-Richelieu, Jeanne Cartier épouse le 13 juin 1907 le notaire Jean-Marie-Richard. Le jeune couple habite une très ancienne maison, la Maison Lenoblet-du-Plessis qu’il rénove et lui donne le visage qu’on lui connaît aujourd’hui.

La paroisse religieuse Sainte-Trinité de Contrecœur est érigée canoniquement en novembre 1832, tandis que la municipalité de la Paroisse est créée en 1845 en prenant le même territoire que celui de la paroisse religieuse. Le premier maire élu fut Amable Marion, marchand.